La Parole de Dieu : le fondement de notre foi (Premier Sabbat)

Par Ted N.C. Wilson.

Composé de membres du clergé, de curieux, et d’hommes munis de pics et de pelles, le petit groupe ressemblait, à première vue, à n’importe quel cortège funèbre. Une seule chose manquait, toutefois – un cercueil et sa dépouille.

D’étranges funérailles

Le groupe entra dans le cimetière de la paroisse St. Mary, à Lutterworth, en Angleterre. L’enthousiasme – et la vengeance – imprégnaient l’air. Quarantetrois ans après l’inhumation de Jean Wiclef, on allait enfin régler le cas de cet hérétique des hérétiques !

Arrivés à la tombe, les hommes creusèrent avec ardeur, jusqu’à ce que leurs pics frappent enfin du bois. Leurs mains sacrilèges défoncèrent alors le cercueil, saisirent les os de Wiclef, et les livrèrent aux flammes.

N’ayant pas réussi à exécuter Wiclef pendant sa vie, la papauté était farouchement déterminée à disposer de son corps après sa mort. Les fiers prélats récupérèrent ses cendres et les jetèrent à la rivière Swift à proximité, espérant ainsi qu’il ne resterait aucune trace de l’homme ou de son œuvre.

Pourquoi une haine aussi farouche ? Pourquoi une telle violence ? Parce que Jean Wiclef avait osé défier le pape, osé prêcher contre les moines pique-assiettes, et pire encore, osé traduire la sainte Parole du latin à l’anglais ! Or, les prêtres, les évêques, et le pape lui-même savaient fort bien que si le peuple recevait la Bible dans sa langue maternelle, la lumière de la Parole de Dieu dissiperait les ténèbres, lesquelles permettaient à leur système corrompu de rester en place.

« Mais l’autodafé des os d’un tel homme ne put enrayer son influence », écrivit le théologien et historien George Townsend des siècles plus tard. « Comme l’a dit John Foxe dans son livre des martyrs, “ils eurent beau exhumer ses os, les brûler, et en jeter les cendres dans l’eau, ils ne purent brûler la Parole de Dieu et la vérité de sa doctrine, ni, par conséquent, son fruit et son succès, lesquels, à ce jour, subsistent” » (1).

Si Wiclef échappa au bûcher de son vivant, en revanche, de nombreux autres après lui furent brûle?s vifs, décapités, noyés – martyrisés parce qu’ils avaient choisi de demeurer dèles à Dieu et à sa Parole.

Une Bible pour le peuple

L’effort pour procurer la Bible au peuple dans sa propre langue se poursuivit. En 1522, soit 200 ans après la naissance de Wiclef, Martin Luther – le plus connu de tous les réformateurs – publia sa traduction allemande du Nouveau Testament. Sa version allemande complète de la Bible, publiée en 1534, fut chaudement accueillie par le peuple ordinaire s’exprimant en allemand. Mais les autorités furent irritées : « En vain, on faisait appel aux autorités ecclésiastiques et civiles pour écraser l’hérésie ; en vain, on avait recours à la prison, à la torture, au feu et à l’épée. Des milliers de croyants scellaient leur foi de leur sang, et néanmoins, l’œuvre progressait. La persécution contribuait à la diffusion de la vérité » (2).

Tandis que Martin Luther apportait la Parole de Dieu au peuple de l’Allemagne, William Tyndale, lui, marcha sur les pas de Wiclef en entreprenant une nouvelle traduction anglaise de la Bible – non pas à partir du texte latin, mais directement à partir des langues originales, soit du grec et de l’hébreu. Son œuvre, hélas, ne fut pas bien accueillie en Angleterre. Tyndale dut s’enfuir en Allemagne, d’où il paracheva, en 1525, sa traduction anglaise du Nouveau Testament – première version anglaise imprimée tirée du grec original.

Promptement introduite en contrebande en Angleterre, la traduction de Tyndale fut bien accueillie par le peuple, mais haïe des autorités. En 1535, Tyndale fut trahi alors qu’il traduisait l’Ancien Testament. Après avoir souffert en prison pendant 500 jours, il fut martyrisé – on l’étrangla avec des chaînes et le brûla au bûcher. Des amis de confiance achevèrent son œuvre, si bien que la traduction complète de la Bible de Tyndale fut publiée plusieurs années après sa mort.

La passion des réformateurs

Pourquoi ces hommes subirent-ils une telle souffrance, la mort même, pour apporter la Parole de Dieu à leurs semblables ? Parce qu’ils désiraient vivement qu’ils connaissent la vérité divine. En découvrant la vérité de la Bible, ils verraient les contradictions entre ce que la Parole de Dieu disait et ce que les prêtres enseignaient. La vérité les affranchirait de l’emprise que l’Église institutionnelle exerçait sur eux par la peur. (3)

Ellen White a partagé la passion des réformateurs pour rendre les Écritures accessibles à tous. « La Bible n’a pas été donnée seulement pour les pasteurs ou les gens instruits. Chaque individu – homme, femme ou enfant – devrait lire lui-même les Écritures. Ne comptez pas sur le pasteur pour vous la lire. La Bible est la Parole que Dieu vous adresse. Le pauvre en a autant besoin que le riche, l’ignorant autant que le lettré. Et le Christ a rendu cette Parole si claire que personne ne se trompera en la lisant (4). »

Grâce aux principes protestants, lesquels consistent à se borner à la simple lecture du texte et à permettre aux Écritures de s’interpréter elles-mêmes, la plupart de nos vérités fondamentales – le sabbat, l’état des morts, le sanctuaire et le jugement investigatif – furent établies vers l’époque où l’Église adventiste fut officiellement organisée en 1863.

Commentant cette étude fondamentale de la Bible, Ellen White écrit : « Le pasteur [Hiram] Edson, et d’autres hommes clairvoyants, nobles et sincères, étaient parmi ceux qui, la date de 1844 écoulée, cherchaient la vérité comme un trésor caché. Je les ai rencontrés et nous avons étudié et prié avec ardeur. Souvent nous restions ensemble tard dans la nuit, et parfois jusqu’au matin, priant pour obtenir la lumière et étudiant la Parole. Ces frères se sont souvent réunis pour étudier la Bible, afin de comprendre sa signification et d’être à même de prêcher avec puissance (5). »

Un regard critique

Aujourd’hui, certains déprécient l’idée d’une « lecture simple » du texte. Ils pensent qu’il est nécessaire d’approcher la Bible d’un regard critique pour comprendre quelles parties de la Parole de Dieu ont une signification pour nous au 21e siècle. Plutôt que de comparer les Écritures avec les Écritures, ils s’appuient sur la sagesse humaine pour déterminer ce qui est pertinent et ce qui ne l’est pas.

L’une des plus grandes batailles à laquelle nous sommes en butte en tant qu’adventistes, c’est celle ayant pour enjeu l’autorité de la Bible.

Tandis que nous suivons et promouvons dèlement la méthode de l’interprétation historico-biblique des Écritures, et qu’ainsi, nous permettons à la Bible de s’interpréter par elle-même, ligne sur ligne, précepte sur précepte, n’oublions jamais que les Écritures sont notre seule sauvegarde.

Notez les instructions suivantes concernant l’acceptation textuelle de la Bible : « Dieu exige bien plus de ses disciples que beaucoup ne le comprennent. Pour ne pas bâtir nos espoirs célestes sur un faux fondement, nous devons attribuer aux paroles des Écritures leur propre sens et croire que le Seigneur pense ce qu’il dit (6). »

Méthodes d’étude de la Bible

L’Église adventiste a rédigé un document of ciel sur la façon d’étudier la Bible. Voté par le comité exécutif de la Conférence générale lors de son Concile annuel à Rio de Janeiro, au Brésil, ce document « s’adresse à tous les membres de l’Église adventiste dans le but de fournir des directives sur la façon d’étudier la Bible ». Il expose ensuite deux approches différentes pour sonder les Écritures.

1) La méthode historico-critique minimise la nécessité d’avoir foi en Dieu et d’obéir à ses commandements. De plus, parce qu’une telle méthode sape l’accent mis sur l’élément divin dans la Bible en tant que livre inspiré (y compris son unité résultante) et déprécie ou comprend mal la prophétie apocalyptique et les portions eschatologiques de la Bible, nous recommandons vivement aux étudiants de la Bible d’éviter de s’appuyer sur l’utilisation des présuppositions et des déductions associées à la méthode historico-critique.

2) Contrairement à la méthode historico-critique et à ses présuppositions, nous croyons qu’il est utile d’établir les principes de l’étude biblique qui sont cohérents avec les enseignements des Écritures elles-mêmes, qui préservent leur unité, et qui se fondent sur la prémisse que la Bible est la Parole de Dieu. Une telle approche nous conduira dans une expérience satisfaisante et enrichissante avec Dieu (7).

Dieu nous a donné le mandat céleste de défendre sa Parole parce qu’elle s’est révélée véridique et transforme la vie des gens. Le monde croule sous le comportement existentiel ; bien des gens pensent que tout est relatif. Mais c’est faux ! Il existe des absolus, et ces absolus se trouvent dans la Parole de Dieu, ainsi que dans notre adhésion dèle à cette Parole.

Consacrer du temps à l’étude des Écritures

Nous vivons dans la période laodicéenne des derniers jours. Le christianisme est souvent super ciel. Le diable essaiera n’importe quoi pour nous détourner de la Bible et de la vérité. Pour arriver à ses fins, il aura recours à tous les moyens possibles : récréation, médias, amusements, travail, musique, désaccords, luttes intestines, faux enseignements, discorde familiale, problèmes économiques – bref, tout ce qui accaparera notre temps consacré à la Parole de Dieu.

Le temps est venu de faire en sorte de lire quotidiennement la Bible. La Parole de Dieu est d’une importance vitale parce qu’elle nous amène face à face avec Jésus-Christ. Elle nous enseigne que le salut n’est possible qu’en s’appuyant totalement sur le Sauveur. Elle nous parle de sa vie et de sa mort, de sa résurrection, et de son ministère pour nous dans le lieu très saint du sanctuaire céleste. Elle nous rappelle que le sabbat est le sceau et l’alliance particuliers du Christ avec son peuple qui garde ses commandements. Elle confirme notre croyance et notre espérance en un retour imminent et littéral de Christ, notre rédempteur. Elle nous rappelle que nous servons un Dieu qui ne nous fera jamais faux bond et que l’Église sortira triomphante des attaques du diable.

L’heure est venue de développer une foi et une confiance totales en la Parole de Dieu. Nous savons qu’un temps viendra où nous ne pourrons pas nous fier à nos sens, que l’ennemi exercera une « suprême séduction » (8) et une supercherie presque irrésistible, « au point de séduire si possible même les élus » (Mt 24.24).

L’heure est venue

Une tempête pointe à l’horizon. L’heure est venue de construire sur le solide fondement de la Parole de Dieu. Jésus lui-même nous dit comment nous préparer à cette tempête : « Ainsi, quiconque entend de moi ces paroles et les met en pratique sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont portés sur cette maison : elle n’est pas tombée, car elle était fondée sur le roc. » (Mt 7.24,25)

Notre foi et nos croyances doivent s’édifier sur l’éternelle Parole de Dieu. La Bible – dèlement préservée et scellée par le sang des martyrs – transcende le temps et la culture. C’est la Parole vivante de Dieu ! Par la direction du Saint-Esprit, nous pouvons y trouver les réponses dont le monde a désespérément besoin aujourd’hui.

(Téléchargez le PDF).

Questions pour la réflexion et le partage

1. Quelle signification historique découvrez-vous dans l’histoire de l’autodafé des os de Wiclef ?

2. Comment pouvons-nous améliorer notre méthode d’étude de la Bible afin de pouvoir bénéficier davantage des Écritures ?

3. « Une tempête pointe à l’horizon ». Qu’est-ce que cela signifie ? Comment nous y préparons-nous ?

NOTES:

1 George Townsend, The Acts and Monuments of John Foxe: With a Life of the Martyrologist, and Vindication of the Work, vol. 3, p. 96.

2 Ellen G. White, La tragédie des siècles, p. 205.

3 « William Tyndale », sur le site http://greatsite.com/timeline- english-bible-history/william-tyndale.html.

4 Ellen G. White, Levez vos yeux en haut, p. 44.

5 Idem., Messages choisis, vol. 1, p. 240.

6 Ellen G. White, Testimonies for the Church, Paci c Press Pub. Assn., Mountain View, Calif., 1948, vol. 5, p. 171.

7 « Methods of Bible Study », sur le site https://www.adventist. org/en/information/of cial-statements/documents/article/go/-/ methods-of-bible-study/.

8 Ellen G. White, La tragédie des siècles, p. 677.

Le coin des enfants : La vérité sur Dieu (premier Sabbat)

Par: Gary Wagner et Deena Bartel-Wagner.

« C’est l’heure du culte ! » lance Papa. « Apportez vos Bibles ! »

Luc,Tess, et Jake vont chercher leur Bible. Après la prière, Papa demande : « Saviez-vous qu’il y a plusieurs centaines d’années, les gens n’avaient pas de Bible chez eux ? »

« À cette époque, la Bible et certains livres coûtaient très cher parce qu’ils étaient copiés à la main, explique Maman. Et comme la Bible n’était écrite qu’en latin, la plupart des gens étaient incapables de la lire. »

« Mais alors, comment ont-ils fait pour découvrir Jésus ? » demande Tess.

« Le prêtre leur racontait des histoires de la Bible à l’église, répond Papa. Le problème, c’est que certains enseignaient que Dieu était sévère et voulait faire du mal aux gens. Luc, voudrais-tu lire s’il te plaît Psaumes 11.7 pour nous ? »

Construisons ensemble – le projet (PDF)

Chers amis, chers membres d’église, trouvez ici la vidéo, flyer et brochure prêts à télécharger et partager avec les matériaux présentés à l’occasion de la réunion Ma Vie Fédérale. C’est le projet de la Fédération France Nord pour les prochains quatre années avec l’aide de Dieu et votre collaboration.

Vidéo présentation du projet CONSTRUISONS ENSEMBLE

 

Partagez cette vidéo depuis ce lien : https://youtu.be/fF9HfiYi0-k

Flyer avec la vision pour la Fédération France Nord :

 

Vous pouvez télécharger ce flyer en PDF ici : http://bit.ly/2017-21-flyer-FFN

Vous avez ici la brochure avec la Vision :

 

Vous pouvez télécharger la brochure en PDF ici : http://bit.ly/2017-21-brochure-FFN

Prenons goût à la Prière !

– La prière n’a de frontières que celles que nous lui fixons – Karine B. Eloidin.

Le ministère de la prière est un défi ! Mais un défi déjà remporté à la Croix, la question est : ferons-nous preuve de persévérance jusqu’à la fin pour mener cette marche spirituelle ?!

La Prière n’a de frontières que celles que nous lui fixons.

Dans l’attente de l’assemble?e du 15 Octobre où la vision de la Fédération pour la mandature 2017- 2021 sera présentée et grâce à votre action, le Ministère de la prière motive chaque responsable, membre et sympathisant de l’Église adventiste du septième jour du Nord de la France à communiquer continuellement avec Dieu faisant de la prière sa subsistance et le point de départ de toute initiative.

La prière est notre impulsion et le moteur à toutes nos actions. 

Nous avons vraiment besoin de CHACUN ! 

PERSPECTIVE PRIÈRE 2017-2018 : « PRENONS GOÛT À LA PRIÈRE ! »

Nous souhaitons débuter cette année avec la perspective « PRENONS GOÛT À LA PRIÈRE ! ».

N’ayant pas tous le même intérêt, ni la même relation à la prière, trouvons les biais adaptés à nos communautés pour que chacun finisse par avoir soif de prière, recherchant la présence et la direction de Dieu. Aussi, nous vous proposons de :

1) Faire ou re-faire un point sur la Prière dans vos églises locales (besoin, rejet, appréciation, motivation etc).

2) Nous communiquer ce bilan à l’adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ceci afin que nous puissions adapter au mieux les ressources, vidéos et événements qui vous aideront à promouvoir la prière largement et avec force.

LA PRIÈRE : UN RÉSEAU SOCIAL !

Nous encourageons la communication et le partage d’expérience, aussi nous rappelons :

– Faite-nous part de vos réussites, échecs, défis et autres partages par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (disponible le disponible le 4 octobre 2017).

– Nous rappelons le site internet du Ministère de la Prière FFN : http://priere.ffn.adventiste.org/

– Nouveau depuis septembre 2017, le compte instagram : https://www.instagram.com/priereffn/

CALENDRIER MINISTÈRE PRIÈRE

Ci-dessous le Calendrier septembre 2017- décembre 2018 du ministère de la Prière afin de vous permettre d’avoir une visibilité mais aussi de partager vos idées. D’autres actions, faisant partie des objectifs présentés le 15 octobre, vous seront communiquées ultérieurement.

«Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples». Esaïe 56 :7

Est-ce votre souhait ? C’est le nôtre !

Prenons le train en marche et que la puissance de Dieu soit manifestée dans nos vies, dans nos communautés et en le Nord de la France, car la prière n’a de frontières que celles que nous lui fixons !

Soyez fortifiés, inspirés et abondamment bénis en Jésus Christ notre Sauveur !

Karine Bercy Eloidin.

Pasteur & Responsable Ministère de la prière.


MINISTÈRE DE LA PRIÈRE : PROPOSITION DATES CALENDRIER 2017-2018

2017

OCTOBRE

07/10/2017 : 4e Jeûne et Prière – CG

28/10/2017 : Veillée de Prière – FFN – tous les départements ou alors 11/11/2017

NOVEMBRE

04-11/11/2017 : Semaine de Prière – CG / FFN.

28/10/2017 : Veillée de Prière – FFN – tous les départements ou alors 11/11/2017

DÉCEMBRE

23/12/2017 : Journée de Prière et d’Actions de Grâce.


2018

JANVIER

06/01/2018 : 1er Jeûne et Prière – CG

10-20/01/2018 : 10 jours de Prière mondiale – CG

14/01/2018 : Matinée de Prière – FFN

FEVRIER

24/02-03/03/2018 : Semaine de Prière JA – CG

24/02/2018 : Veillée de Prière JA – FFN

AVRIL

07/04/2018 : 2e Jeûne et Prière – CG

13-15/04/2018 : Séminaire Prière

MAI

06/05/2018 : Journée Prière contre la maltraitance des enfants

JUILLET

07/07/2018 : 3e Jeûne et Prière – CG

OCTOBRE

06/10/2018 : 4e Jeûne et Prière – CG

26/10/2018 : Veillée de Prière – FFN – tous les départements

NOVEMBRE

03-10/11/2018 : Semaine de Prière – CG / FFN.

DECEMBRE

22/12/2018 : Journée de Prière et d’Actions de Grâce.

4 ÉVÈNEMENTS, 4 TEMPS FORTS, POUR 1 SYNERGIE DE PRIÈRE MONDIALE !

Rejoignez-nous le 7 Octobre 2017 ! 

Le Ministère de la prière, en collaboration avec l’Union des Fédérations adventistes de France, de Belgique et du Luxembourg, est heureux de vous aider à encourager et vivre la prière avec vigueur grâce à de nouveaux documents traduits*.

En effet, chaque année, quatre dates, quatre temps forts sont à inclure dans vos agendas : Les 1er samedi de Janvier, Avril, Juillet et Octobre.

Les églises adventistes du septième jour du Monde sont invitées à s’unir dans la prière et le jeûne pour partager, témoigner, prier et se soutenir !

Vous pouvez désormais organiser et vivre ce quatrième jeûne et prière mondial sur le thème :

« La bataille appartient au Seigneur : Combattant le Monde ! »

Vous disposez :

  • D’un fascicule et d’une affiche en français** sur le site internet : http://priere.ffn.adventiste.org/

Lien direct : http://priere.ffn.adventiste.org/nouveau-traduction-des-jeunes-et-priere-mondiaux-07102017/

Que ce moment fortifie chacun d’entre nous en Jésus-Christ.

Karine Bercy Eloidin.

Pasteur & Responsable du Ministère de la prière.

OURAGAN IRMA : ADRA répond à cette catastrophe

Un scénario apocalyptique

L’ouragan Irma a laissé un scénario apocalyptique après avoir frappé plusieurs îles des Caraïbes cette semaine. De Barbuda à la Floride en passant par Porto-Rico, Saint-Martin, Saint Barthélémy, la République Dominicaine et Haïti, Irma a laissé l’empreinte de son passage sur chacune de ces îles. À la fin de la semaine, la tempête atteindra la Floride.

ADRA France travaille avec les 5 bureaux ADRA

ADRA France travaille avec les 5 bureaux ADRA de la région Caraïbes pour apporter l’aide nécessaire aux personnes touchées.

L’ouragan Irma est la tempête la plus puissante jamais enregistrée dans l’Atlantique. Il bat tous les records de longévité, d’intensité et de diamètre. Il a la taille de la France et ses vents de plus de 300 km/h ont assez de puissance pour détruire des bâtiments entiers. Des vagues de plus de 10 mètres de haut ont été enregistrées.

A cela s’ajoute la progression d’un nouvel ouragan José qui s’intensifie chaque heure un peu plus et qui se dirige vers ces îles déjà fragilisées par Irma.

ADRA répond à cette catastrophe :

Des kits de secours, des systèmes de filtration d’eau et des kits d’hébergement d’urgence sont prêts à être distribués. D’autres seront nécessaires dans les prochains jours.

Participez et donnez dès maintenant !

Vos dons peuvent être versés sur le compte bancaire ADRA France, IBAN : FR76 1027 8064 5000 0213 6060 110, BIC: CMCIFR2A, mention : Ouragan Caraïbes, ou directement en cliquant ci-dessous.

JE FAIS UN DON !

Merci beaucoup pour votre soutien envers ceux qui souffrent.

Prière : catastrophes naturelles

Nous prions pour la population de Houston et leurs proches touchés fin août 2017 par l’ouragan Harvey.
Entre 38 et 44 morts, plus de 32000 sinistrés en centres d’accueil d’urgence.
Retour au domicile impossible vu la lenteur de la décrue. Les transports sont paralysés, sans approvisionnement ni électricité.

Nous prions pour les populations des Antilles touchées le 5 et 6 septembre 2017 par l’ouragan Irma, catégorie 5 (maximum échelle Saffir-Simpson). Les îles les plus touchées sont Saint-Barthélemy et Saint-Martin, détruites à 95%,essuyant des vents à plus de 370 km/h. Il est recensé, à date, 9 morts.

Prions aussi pour les ouragans José et Katia qui approchent des Antilles

De la maltraitance à la bienveillance, Association Médicale Adventiste de Langue Française

L’Association Médicale Adventiste de Langue Française (AMALF) prépare son 37ème congrès annuel.

Un des axes d’action principales est l’organisation d’un congrès annuel type enseignement post-universitaire (EPU).

Cette année le congrès aura lieu à Bédoin (84) en Provence, du 10 au 12 novembre 2017. Plus exactement au Village de Vacances « Les Florans », Chemin des Florans, 84810, Bédoin.

L’invité sera Jacques Lecomte, docteur en psychologie. Jacques Lecomte croit en la bonté humaine et y voit le fondement d’un nouveau projet de société. Il est spécialiste de la résilience, cette capacité de l’homme à surmonter les épreuves et président d’honneur de l’Association Française et Francophone de Psychologie Positive, qui étudie « ce qui fonctionne bien chez l’être humain, plutôt que seulement les pathologies à traiter ». C’est un incurable optimiste ! Il est l’auteur de nombreux livres. Pour en savoir plus : jacques-lecomte.fr

 

Les présentations traitent, entre autres sujets :

  • Analyse cas cliniques – Maltraitants malgré nous ?
    • Maltraitants malgré nous ?
    • Soin à la personne handicapée.
    • Soin à la personne âgée.
    • Gestion de l’erreur médicale. Médiation soignant / patient.
  • Bientraitance et résilience.
  • Situations éducatives complexes.
    • Que faire quand je suspecte la maltraitance d’un mineur ?
    • Que faire face à la violence sur les réseaux-sociaux ?
    • Que faire face au harcèlement scolaire ?
  • Les fondements de la bientraitance.

Pour connaître les détails d’inscription, téléchargez le dépliant ici.

Pour s’inscrire téléchargez dans ce lien la fiche d’inscription à envoyer avec le règlement.

L’inscription en pension complète est clôturée définitivement le 31 octobre 2017.

Sur l’AMALF

L’AMALF est une association à but non lucratif, régie par la loi 1901 et créée en 1979 sous l’impulsion du Docteur Patrick Guenin.

AMALF regroupe des professionnels du domaine de la santé (docteurs, sages-femmes, infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes, etc.) provenant de France, de Suisse ou de Belgique, et issus de l’église adventistes du septième jour mais pas exclusivement.

L’aire du service auprès les femmes de la Fédération Nord prépare un voyage en Grèce

L’aire du service auprès les femmes de la Fédération France Nord organise un voyage en Grèce, pour revivre le parcours du grand missionnaire Paul du Dimanche 17 juin au Dimanche 24 juin 2018.

Le circuit bien étudié : Philippes – Thessalonique – Athènes – Corinthe, sera commenté, expliqué par un guide expérimenté : Pasteur Jean-Jacques CHAFOGRACK, président de la Fédération France Nord des Églises Adventistes du Septième Jour.

Le programme prévu est :

  • Dimanche 17 juin : Paris (départ aéroport Roissy Charles de Gaulle) arrivée : Thessalonique
  • Lundi 18 juin : Kavala – Philippes.
  • Mardi 19 juin : Thessalonique – Amphipolis.
  • Mercredi 20 juin : Athènes / détente au bord de la plage.
  • Jeudi 21 juin : Visite de l’Agora et de l’Aéropage.
  • Vendredi 22 juin : Corinthe / découverte du port de Cenchrées.
  • Samedi 23 juin : Athènes / Rencontre d’une assemblée adventiste.
  • Dimanche 24 juin : Athènes / visite de l’Acropole / temps libre / retour vers Paris vers 19h55.

Ce voyage est ouvert à tous pour 22 personnes en chambre double au départ de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Le prix est de 1450 euros toutes taxes comprises, avec la possibilité d’échelonner votre paiement.

Voyager, découvrir de nouveaux horizons, rencontrer des personnes, c’est un carburant qui revitalise, stimule et redonne vie.

Profitez-en, inscrivez-vous rapidement et envoyez votre bulletin d’inscription avant le 30 septembre 2017.

Vous trouverez ci-joint un bulletin d’inscription avec un échéancier.

Pour télécharger le bulletin d’inscription et lettre d’information, cliquez ici.

Pour tous renseignements complémentaires contactez : 0699067796 ou 0144087790.

RIFA - 2017

Comme chaque année, les équipes locales qui travaillent avec la Jeunesse Adventiste (JA) sont invitées à la RIFA (Rencontre d’Informations Fédérales des Animateurs) et, si vous ne connaissez pas ou peu le fonctionnement de la Jeunesse Adventiste et souhaitez en apprendre un peu plus, nous vous proposons de participer à cet événement, sur un ou plusieurs jours, en fonction de votre planning.

Pour l’année JA 2017-2018, nous conservons le thème : BACK TOUT NATURE 
 
Voici les informations pratiques dont vous aurez besoin :
 
Dates et horaires : du vendredi 08 septembre 2017 à 20h00 au dimanche 10 septembre 2017 à 16h00
 
Lieu : Le Rocheton – rue de la Forêt – 77000 LA ROCHETTE
 
Coût :
Participants IDF : 41,00€/pers 
Participants Province : 31,00€/pers 
Le prix comprend les repas (hors repas du vendredi soir, tiré du sac) et l’hébergement sous tente, la tente étant à fournir par le participant.
Le transport reste à la charge du participant, d’où le choix d’un coût moins élevé pour les participants venant de JACO, VSPA et JANNO.
 
Nous vous invitons dès à présent à vous inscrire par email en nous communiquant les informations suivantes :
1. Nom :
2. Prénom : 
3. Tél :
4. Email :
5. Eglise :
6. Responsabilité : Responsable JA / Secrétaire JA / Responsable adjoint / Responsable de section / Animateur / Chef Guide / Pasteur
7. Taille de Tee-Shirt  :
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 juillet 2017. 
Le programme sera en ligne très bientôt.
Pauline Jennah Secrétariat FFJAN

Davantage de gagnants Adventistes pour les Prix Mondiaux de Livres de Cuisine

9 Juin 2017 | Australie |

carol zeuschnerU n livre portant sur l’impact de la viande rouge sur la santé et l’environnement, incluant les travaux de deux diététiciennes Adventistes, a remporté le premier prix dans sa catégorie lors de la remise des prix de Gourmand World Cookbook Awards de cette année.

FAUT-IL REMETTRE SA DIME À L’ÉGLISE?

DimePlusieurs personnes semblent ne pas croire en la dîme et soulèvent de nombreuses questions sur le sujet. La dîme n’est-elle pas un acte légaliste qui n’a plus sa place pour nous qui vivons sous la nouvelle alliance de la grâce? Le fait que Dieu nous a rachetés de la malédiction de la loi au moyen du sacrifice de Jésus (Galates 3.13, 14) ne remplace-t-il pas

 

Les Actualités