SANTÉ
La santé par les aliments et activités physiques
SANTÉ
La santé par les aliments et activités physiques
previous arrow
next arrow
Slider

raisinsLe raisin est un fruit éclatant de saveur. C’est un grand allié de la santé cardiovasculaire. Il est aussi une source de plusieurs vitamines et minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Les bienfaits du raisin Santé cardiovasculaire.

Plusieurs études effectuées chez l’humain ont démontré un effet positif de la consommation de jus de raisin rouge sur la prévention des maladies cardiovasculaires. Parmi les effets observés, notons l’amélioration de la fonction endothéliale1,2 (élasticité ou capacité de la paroi des vaisseaux sanguins à se dilater et à se contracter) et l’augmentation de la capacité antioxydante du sang3,25,26.

Dans différentes études, la consommation de jus de raisin amenait aussi une diminution de l’oxydation du cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol)2,3 et de la formation de caillots sanguins2,4,5, deux facteurs pouvant contribuer à améliorer la santé cardiovasculaire. La consommation de jus de raisin rouge pourrait également diminuer le mauvais cholestérol et augmenter le « bon » (HDL)27.

Finalement, la consommation de jus de raisin a également été associée à une diminution de la tension artérielle, ce qui a un effet cardioprotecteur6. Bien que certains chercheurs aient constaté que la consommation de jus de raisin pouvait amener une légère augmentation des triglycérides sanguins3 (effet non souhaitable), d’autres études n’ont observé aucun effet7. La quantité de sucre contenu dans ce jus pourrait être un des facteurs ayant un impact sur les triglycérides sanguins, d’où la recommandation de consommer le jus de raisin sans exagération.

Cancer

La consommation de jus de raisin aurait un effet protecteur contre le cancer. Une étude menée chez le rat a montré une réduction de la multiplication des cellules cancéreuses de la glande mammaire et une diminution du poids des tumeurs en fonction de la dose de jus de raisin administrée12. De plus, trois études in vitro ont démontré un effet protecteur du jus de raisin rouge contre le cancer du côlon et les cancers des globules blancs (leucémie et lymphome, par exemple).

D’autres études devront être effectuées pour déterminer dans quelle mesure ces effets pourraient se manifester chez l’humain. D’autre part, des patients traités par chimiothérapie ont constaté que la consommation de jus de raisin réduisait la fréquence des nausées et des vomissements28. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour valider cet effet.

Fonctions cognitives

Plusieurs études chez l’animal ont montré un effet bénéfique de la consommation de jus de raisin sur la mémoire et les capacités motrices, ce qui suggère une amélioration des fonctions cognitives29,30. Chez l’humain, les recherches n’en sont qu’à leur début. Une étude récente a montré que l’ajout de 500 ml (2 tasses) de jus de raisin à l’alimentation des gens en perte de mémoire (sans démence) améliorait leurs fonctions cognitives31. De tels résultats s’avèrent intéressants dans un contexte de prévention de la maladie d’Alzheimer.

Que contient le raisin?

Les raisins rouges plus antioxydants que les verts Le raisin rouge serait environ 2 fois plus antioxydant que le raisin vert23. En effet, les raisins rouges contiennent une quantité plus élevée d’anthocyanines, des composés phénoliques antioxydants qui leur donnent leur coloration. Outre le contenu en anthocyanines, aucune autre différence majeure n’a été observée entre les raisins rouges et les raisins verts.

Flavonoïdes

Le raisin renferme de nombreux flavonoïdes, comme la quercétine13-15, la myricetine, le kaempferol, les catéchines, les épicatéchines, les proanthocyanidines et les anthocyanines. Ces composés phénoliques sont de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers13-15 et de diverses maladies chroniques. Certains flavonoïdes contenus dans le jus de raisin pourraient inhiber l’activité d’un enzyme nécessaire à la survie de cellules cancéreuses13. De plus, des recherches in vitro ont montré que plusieurs flavonoïdes du raisin travailleraient en synergie contre les cellules cancéreuses16.

Resvératrol

Présent principalement dans la peau du raisin (donc aussi dans le jus de raisin et le vin rouge), le resvératrol a révélé in vitro un effet cardioprotecteur, entre autres par ses propriétés antiplaquettaire et antioxydante8-10. L’effet préventif qu’exerce le raisin contre le cancer serait aussi en partie attribuable au resvératrol32,33.

Cependant, des études seront nécessaires pour déterminer la biodisponibilité du resvératrol alimentaire et son effet chez l’humain11.

Source: www.passeportsante.net/fr/Nutrition