Chez les adventistes du septième jour, chaque membre est relié à l'organisation mondiale de l'Église par l'intermédiaire des quatre échelons suivants :

 

1. L'Église locale, qui réunit en un seul corps les croyants individuels.

2. La fédération, la mission ou le champ local, composée des Églises de plusieurs départements, cantons,   provinces, ou autres territoires (voir p. xxii).

3. L'union, qui embrasse plusieurs fédérations ou missions, recouvre un territoire plus vaste.

4. La Conférence générale, qui représente le corps tout entier et englobe la totalité des unions établies dans toutes les parties du monde. Les divisions sont des sections locales de la Conférence générale, chargées d'une responsabilité administrative dans des territoires géographiques délimités.

 

«Chaque membre de l'Église adventiste dispose d'une voix dans le choix des responsables et des officiants. Les Églises nomment les responsables des fédérations. Des délégués choisis par les fédérations nomment les responsables des unions de fédérations, et les délégués choisis par les unions élisent les responsables de la Conférence générale.

Ainsi, chaque union, chaque fédération, chaque Église, chaque membre, directement ou par ses représentants, dispose d'une voix pour élire les hommes qui assumeront les principales responsabilités de la Conférence générale. » — Testimonies, vol. 8, p. 236, 237 (Témoignages, vol. 3, p. 285).