UN FONCTIONNEMENT DÉMOCRATIQUE

” Vous êtes tous frères “(1). Telles sont les paroles que Jésus-Christ a adressées à ses disciples afin qu’aucun d’entre eux ne prenne le pouvoir sur les autres. L’autorité de l’Église s’appuie donc sur l’assemblée des croyants.

Au niveau local, c’est l’assemblée qui élit l’ensemble des responsables et en particulier ceux qui constituent le comité d’Église.

En France, les Églises adventistes sont organisées en associations cultuelles (loi de décembre 1905). Présente depuis 1874, l’Église adventiste fondée à Paris, fut reconnu le 26 janvier 1918 comme association cultuelle. Pour ses activités culturelles, elle dispose d’associations 1901 sans but lucratif (FACSA : Fédérations des activités culturelles et sociales adventistes). Pour le Nord de la France le siège est fixé à Paris et pour le Sud, le siège est fixé près de Montpellier, à Clapiers.

En France, les églises adventistes sont membres de la Fédération protestante de France (FPF) grâce à l’UFA (Union des Fédérations adventistes de France). En Belgique, l’Église adventiste est membre de l’EPUB (Église protestante unie de Belgique). Adhésion et partenariat n’affecte en rien l’organisation et les croyances de l’Église adventiste du septième jour.

Au niveau national ou international, les Églises se sont fédérées les unes aux autres pour exprimer l’universalité de l’Église.

Suivant l’exemple de la Bible (2), chaque Église locale envoie des délégués pour la représenter dans l’assemblée administrative des Églises.

Tous les cinq ans, les délégués venus du monde entier forment une assemblée générale qui nomme les responsables au niveau mondial et discute des questions de foi et d’organisation.

1. Évangile de Matthieu 23.8
2. Livre des Actes, chapitre 15.

UN FONCTIONNEMENT MONDIAL

Le principe de la délégation de l’Église locale aux rassemblements internationaux

Chaque membre de l’Eglise adventiste dispose d’une voix dans le choix des responsables et des officiants. Les Églises nomment les responsables des Fédérations. Des délégués choisis pas les Fédérations nomment les responsables des Unions de fédérations, et les délégués choisis par les Unions élisent les responsables de la Conférence général. Ainsi, chaque Union, chaque Fédération, chaque Église, chaque membre, directement ou par ses représentants, dispose d’une voix pour élire les personnes qui assumeront les principales responsabilités de la Conférence générale.

Ellen WHITE, Témoignages pour l’Église, vol. 3, Editions SDT, Dammarie-lès-Lys, 1972, p.285.

 

UN FONCTIONNEMENT NATIONAL ET LOCAL

L’organisation de l’Église

Toute vie en société suppose une organisation chargée de coordonner les efforts et les contributions de chacun. Cette organisation permet à l’Église d’accomplir sa double mission : édifier la foi de ses membres et témoigner de l’Évangile dans la société.

L’Église locale

Pour l’homme qui fonde sa foi sur la Bible, la vie spirituelle prend une dimension communautaire.

L’Église locale est un lieu de vie et d’échanges où s’exprime une fraternité spirituelle. Elle unit ceux qui partagent une même foi. Toute personne qui le désire peut se joindre à elle en s’engageant par le baptême.

UNION FRANCO-BELGE

Plan stratégique

Source: https://adventiste.org/organisation/